TGV au Maroc : A quoi bon?

Le projet de la ligne à grande vitesse Casablanca-Tanger vient d’être officiellement lancé en ce début d’année 2010, deux ans après l’annonce de sa réalisation par la SNCF et Alstom lors de la visite de Nicolas Sarkozy au Maroc en octobre 2007. Le budget alloué au projet est de 20 milliards de DH, et devrait être opérationnel à la fin 2015.

Beaucoup d’observateurs avaient estimé, au moment de la visite de Sarkozy au Maroc, que l’annonce du projet de TGV, venait pour consoler les français, après l’achat d’avions de chasse américains F16 au lieu des Rafale français comme cela a été annoncé auparavant. Il faut signaler que les marchés ont été attribués de gré à gré à Alstom et à la SNCF, sans aucun appel d’offres. Pratique digne d’un pays bananier, surtout sur des projets aux enjeux aussi importants, et avec d’aussi gros montants engagés.

Mais quel est l’intérêt d’investir 20 milliards de DH sur un projet qui est loin d’être vital pour un pays comme le Maroc? La question tout simplement jamais été posée au marocains, ni à leurs députés censés les représenter.

Que pouvait-on faire avec 20 milliards de DH sur la table? C’est équivalent à deux fois le budget alloué à l’INDH entre 2005 et 2009, à deux ports Tanger Med, ou aux deux tiers du budget d’investissement du gouvernement marocain sur une année. Autant dire qu’on met beaucoup d’argent pour un projet dont l’utilité reste à démontrer…

Contrairement à ce que l’on peut croire, les lignes à grandes vitesses (à trains pouvant rouler à plus de 200 KM/h) ne sont pas aussi répandues dans le monde. Le Japon a été pionnier dans le domaine avec son fameux Shinkansen à la fin des années 60, et d’autres pays ont emboité le pas. On retrouve parmi cette liste le Japon, l’Allemagne, la France, l’Italie, la Chine, l’Espagne ou la Corée du Sud. Les Etats Unis n’en disposent tout simplement pas pour l’instant. Le montage de certains projets est en cours, et le débat fait rage entre favorables et hostiles aux projets.

Un petit graphique comparant le PIB par habitant de ces pays (en PPP) avec celui du Maroc, suffira à nous donner une idée sur la richesse des pays qui disposent actuellement de trains à grande vitesse.

Où va-t-on trouver tout cet argent? L’Etat marocain mettra 5,8 milliards de DH sur la table, la France et l’UE devraient effecteur un don de 1,9 milliards, et le reste (12,3 milliards) proviendra de prêts octroyés par la France et la Banque Européenne d’Investissement. En gros, le tiers proviendra du budget de l’Etat (donc de la poche des marocains) au détriment d’autres investissements plus pertinents, et on laissera aux générations futures le soin de payer les deux tiers restants. Tout cela pour pouvoir relier Rabat à Tanger en 1h20.

Par ailleurs, l’ONCF promets un taux de rentabilité de 12,6%, soit deux fois et demi la rentabilité des TGV français! L’ONCF dit aussi s’attendre à 8 millions de voyageurs sur cette ligne, mais on oublie de nous dire l’essentiel : quel sera le prix à payer pour voyager sur le TGV marocain? Le fait de connaitre par avance le taux de rentabilité d’un projet, implique que l’on ait déjà une idée sur les prix qui devraient être appliqués. Or, cette donnée n’apparait nul part sur les communiqués officiels du projet. Il y a fort à parier que le prix est tellement élevé que l’écrasante majorité des marocains ne pourront pas se payer un voyage sur ce TGV. Et la discrétion qui entoure la question du prix de voyage ne fait que renforcer cette hypothèse. Beaucoup estiment d’ailleurs que la catégorie des marocains pouvant emprunter ce TGV, afin de gagner du temps et voyager de Casablanca à Tanger en 2h10, ont déjà les moyens de le faire en avion, et en beaucoup moins de temps!

Réaliser une infrastructure aussi lourde et à la pointe de la technologie ne pourra être que bénéfique à un pays. Mais si ce pays abrite encore 40% d’analphabète, 15% d’habitants vivant en dessous du seuil de la pauvreté, et dont l’économie dépend encore largement de la pluviométrie, un investissement de 20 milliards de DH dans un TGV est tout simplement de la dilapidation de deniers publics.

 

Cet argent aurait mieux pu servir à réaliser l’extension du réseau ferroviaire vers d’autres villes comme Agadir ou Tetouan, à améliorer la sécurité des passages à niveau voire à les supprimer, ou à acheter de nouvelles rames, plus confortables et plus rapides. Et si on tient tellement à rouler plus vite, l’ONCF aurait pu envisager d’améliorer son infrastructure ferroviaire et permettre aux trains de rouler à des vitesses allant jusqu’à 200Km/h, et ceci avec des investissements beaucoup plus raisonnables que ceux prévus pour un TGV roulant à 350 Km/h. D’ailleurs, un projet est déjà en cours pour réaliser un raccourci entre Sidi Yahya et Mechraa Bel Ksiri, permettant d’éviter de passer par Sidi Kacem, et de réduire la durée d’un trajet Rabat-Tanger d’une heure.

Pendant ce temps là, les entreprises françaises (Alstom et la SNCF entre autres…) ne nous remercieront jamais assez de participer aussi activement à la relance de leur économie. Aux dépends de la notre.

39 thoughts on “TGV au Maroc : A quoi bon?

  1. Je suis un cheminot et j’ai entendu parler de ce train très rapide, dés sa naissance, en France,
    Et j’ai espérer Voyager en France pour au moins
    un seul voyage aller retour dans cette merveille de technologie
    et ami de notre planète ; sauf que je n’ai jamais rêvé ou penser que cette merveille du monde sera chez moi et je participe dans ces premier travaux

  2. qu’est ce que tu veux ? tu sais les marocains sur la route sont toujours pressés, en restant dans ma ville, j’assiste tous les jours à des courses WRC chaque matin entre 7h30 et 9h30 et chaque soir entre 17h et 20h… des chauffards qui risquent gros pour gagner combien de temps ? 2 min ? 5 min ?
    alors pas étonnant que notre cher ministère de transport qui pensent à nous, nous offre toute une heure d’économie! wow ! je suis comblé !
    je te le dis c’est un complot ! surtout avec l’autre chef d’œuvre du dit ministère, le horrible nouveau code de la route grrr!
    le prix du billet TGV sera surement inférieur a la microscopique amande du la nouvelle modawana, et vu que tout le monde aura peur de conduire… on va prendre ce TGV avec ou sans notre gré !

  3. Pour la fabrication de la ligne il me semble que c’est RFF et non la SNCF.
    J’avais entendu parler de ce projet. Quand on sait que déjà en France ce type de transport est déficitaire, on est en droit de douter de la crédibilité de cet ouvrage… qui appartient à une technologie qui n’est ni nouvelle ni très actuelle.

  4. les chiffres de l investissement du “tgv”et aussi du pib marocain parlent d eux meme!!les chinois se sont lancés eux aussi dans les tgv avec leur propre technologie moitié moins chère que celle des occidentaux!!la France nous considère encore comme ses administrés y compris nos ministres et nous fourgue ses joujous techno!!GHellab aurait du en meme temps de construire l autoroute d ajouter une voie ferrée en parallèle ca couterait moins chère et des villes comme agadir chichawa benimellal connaitrait le train!!!le rail tout le monde le sait sauf les “responsables marocains”qui défendent leurs agréments routiers est un facteur de développement sécurisé pas comme l hécatombe des accidents de la circultion que Ghellab ne peut endiguer!!!

  5. Je suis Algérien et je suis fier de ce projet qui aura dés répercussions économiques (touristiques, certainement) pour le Maroc. L’Algérie a dépensé 11 milliards de dollars (!!!) pour une autoroute est-ouest qui ne sert vraiment à rien! Notre rail est abandonné et ne dessert que quelques villes. Le transport public est catastrophique. Les routes nationales et communales sont en très mauvais état. Les voleurs qui gouvernent l’Algérie mettent de l’argent là où ils peuvent voler. Je suis fier que ce ne soit pas le cas au Maroc.

  6. Je suis d’accords sur le faite qu’un TGV, actuellement, sera très couteux pour l’économie marocaine, et que 20 milliards de dirhams aura des retombés plus intéressantes si elle est investit dans d’autres projets plus importants, surtout dans l’amélioration de l’infrastructure du pays.

    Mais essayons de rêver un peu : imaginons un TGV qui relie casablanca à tanger, et un tunnel sous le detroit de gibraltar, dans lequel passe le TGV marocain, qui est relié au réseau européen des TGV. Quel serait l’impact sur notre économie? surement les bénéfices dépasseront de très loin les 20 milliards de dirhams investies. Parlons du tourisme par exemple, le nombre de touriste augmentera, les recettes en devise aussi.

  7. En effet, de nombreux aspects peuvent échappés à notre compréhension…
    Etant cheminot dans la région parisienne j’ai une vision totalement differente de l’accessibilité des transports pour les citadins. Donner des moyens alternatifs aux marocains de se déplacer rapidement entre deux villes urbaines, tout en respectant des régles de sécurité strictes et respectueuses de l’environnement est un challenge ambitieux.
    Je reconnais qu’il y a des éléments comme la rentabilité, l’investissement énorme qui semble tres complexe, cependant le maroc est en développement croissant et lui permettre de se doter d’un réseau ferroviaire compétitif est une nécéssité pour la croissance de l oncf.
    La sncf a connut quelques difficultés suite à la crise économique mais je tiens a rapeller que le reseau tgv en france a détroner de tres loin des relations longtemps occupé par l’avion… Les bénéfices de la branche Sncf voyage reprenne de la vitalité et semble sortir de la crise.. Je crois que l’oncf a une chance tres forte de se perfectionner et de développer sa qualité de service tout en développant ses gammes tarifaires pour toucher le plus grand nombre et surtout tous les budgets… Nous verrons les premiers resultats d’ici à 2013 – 2014 pour pouvoir juger.

  8. Mais vous êtes des marocosceptiques je ne vous comprend pas et je ne vous comprend plus au lieu d encourager le projet du TGV vous sortez des fausses objections .
    Tres bien continuons alors a nous déplacer avec ces chariots tractés par des mules et des ânes; mais non je viens d avoir une meilleure idée le chameau vous trouvez pas.
    Arrêtez svp si ce projet de TGV a vu le jour en Algérie ou en Égypte je vous laisse imaginer l euphorie national la-bas.
    Quand au nouveau code de la route que vous dénigrez tant pensez a vos enfants qui empruntent la route chaque jour pour se rendre à l école; toujours pas convaincu alors pensez aux enfants des autres citoyens pas toujours convaincu demandons alors a Mr Ghellab d installer des tribunes dans toutes nos villes afin d’admirer le WRC de nos taxi dans nos rues.

  9. Le TGV au Maroc est une suite logique aux grand travaux déjà lancées ces dernières années. Passé d’une durée de trajet de 5h à 2h entre Tanger et Casa n’est pas un luxe mais une nécessité.

  10. En France le TGV n’est plus déficitaire : bien au contraire ! La méthode appliqué par la SNCF fut très simple : pas le choix : 1. tu prend le TGV aujourd’hui ou tu attends le train “ordinaire” demain matin à 4h. 2 tu paye ! Le prix des billets a explosé !!! Pour info un aller-retour de ma ville vers Paris coutait 60 à 70 €, aujourdui c’est entre 160 et 180 € !!! Même les français de la classe moyenne trouve ça chère… Quid des marocains ?

  11. Le TGV est devenu de nos jours une nécissité et non un luxe .
    Le maroc connait une forte croissance économiquement.
    De toute façon si on ne le fait pas maintenant on sera obligé de le faire demain.
    Deplus il faudrait réfléchir sur l’impact que ça aurait sur le tourisme.

  12. au moins on sera plus credible pour la prochaine coupe du monde en afrique en …2030 enfin il faut deja penser a la coupe d Afrique en 2016. Le soucie c’est CASA, manque d’infrastructures et en Egypte ils ont bien des metro flambant neuf donc…(metro a casa/ tanger/ marrakech/ fes et tramway a agadir…)

  13. Le conseil d’administration du BEI vient de rejeter le prêt de 400 millions nécessaire pour la construction du nouveau TGV au Maroc. La décision a été prise par vote de 52% du conseil, et soutenue largement par l’allemagne ainsi que d’autre pays qui ne semblent pas contents que Nickola sarkozy ait obtenu le contrat au profit d’Alstom sans appel d’offre publique. L’affaire aurait été conclue pour compenser le refus des marocain de l’achat d’avion de combat francais Rafale…

  14. le maroc a bien raison d investir dans l infrastrucure sans a oublier l armer pour etre une force dans la region nous n avons pale choix a cause de nos voisin (quand on a pas de petrole il faut des idees)

  15. Au Maroc le système ferroviaire était de toutes les façons à rénover. Le choix est soit de remplacer les rames et les rails existants qui sont obsolètes par des trains ancienne génération, soit de faire un bond technologique en optant pour des trains à grande vitesse.
    Le surcoût du TGV par rapport à un train classique est de 15% environ. Pour un coût d’utilisation et d’entretien moindre! Sachant, en plus, que plus personne, à part les chinois, ne fabrique de trains ancienne génération!
    C’est donc un faux débat! On devait rénover le réseau actuel quoiqu’on dise.

  16. Avec 20 milliard de DH on peut résoudre 90% des problèmes du secteur de la santé dans tout le pays et pour 30 millions de population pauvre. ash khassek alfa9ir TGV a moulay

  17. Je suis Français et je n’ai encore jamais pris le TGV , mais je peux vous dire ce qui s’est passé quand le TGV est arrivé dans ma ville (Avignon)
    Les touristes sont arrivés en masse et ma région s’est enrichie, … et les loyers ont étés multipliés par 2 en 5 ans !!!
    Par contre, le TGV Marocain ne pourra bénéficier de l’argent des touristes Européens tant qu’il ne sera pas relié par tunnel au TGV Espagnol et je me demande si la construction de cette infrastructure n’est pas destinée à pousser tout le monde à la construction d’un tunnel sous Gibraltar (ce qui, je pense, serait une bonne chose pour tout le monde)
    En attendant, vu qu’il ne restera plus beaucoup de pétrole d’ici quelques décennies, il est possible que la construction d’un TGV au Maroc soit une bonne idée pour l’avenir de ce pays.
    En tout cas, j’espère que ce n’est pas une arnaque!

  18. D’abord ce n’est pas le TGV marocain mais le TGV français au Maroc . ça va certainement être le premier grand chantier , en peau de banane , que j’espère le prochain gouvernement vraiment élu stoppera immédiatement car on n’a pas encore ce besoin . Et c’est ce gouvernement avenir qui sera responsable de cette décision devant le peuple . Le besoin est peut être à le prendre 1 fois dans sa vie de marocain moyen pour pouvoir frimer dans les conversations mondaines avec ses copains .
    Mais nous marocains moyens , on a la mémoire courte . N’avons pas déjà signé un protocole d’étude de centrale nucléaire avec Raymond Barre à son époque sur le Oum-Errabii ; plouf dans l’eau .
    Et aussi L’Europe n’a pas encore de TGV jusqu’au Detroit; mais seulement Madrid-Seville pour nos voisins Espagnols , Si on a besoin de calculs économiques ils pourront nous en dire un mot ; ils ne l’ont pourtant pas fait entre Madrid et Barcelone , leurs 2 cités économiques.
    Sans parler du prix qui pourra être facilement au minimum de 450dh pour un Tanger Rabat soit presque le quart du SMIC marocain .
    Amis décideurs futurs et actuels, Epargnez nous et à nos enfants cette dépense qui n’est pas urgente , Il y’a des erreurs qu’on ne paye que plusieurs decennies plus tard : exemple la politique industrielle du FLN chez nos voisins d’Alger. L’urgence c’est une autoroute 3 voies entre Casa et Rabat au moins , un vrai périphérique sans feu pour Rabat .
    Mais si on ne veut investir que sur les voies pouvant accueillir un TGV alors vraiment ce sera intelligent .

  19. Ce n’est pas l’inadéquation de la grande vitesse qui peu être mise en cause mais c’est plutôt l’utilité d’être forcément à 300 Km/h qui pose problème surtout dans les zones ou les grandes villes sont espacées de moins de 100 Km comme Kenitra, Rabat, Casa, Settat, et Fez, Meknes..

    La Turquie a mis en place un TGV avec l’espagnole CAT à 250/h réduisant les temps de trajet entre Ankara et Konya de 3h à 1h30 sur une ligne de 200 Km au prix de 600 Millions de $ soit moins cher que le prix de construction d’une autoroute!
    http://fr.wikipedia.org/wiki/LGV_Ankara-Konya

    L’Argentine avait reçu une offre pour un prix à peine légèrement supérieur au TGV Tanger Kenitra (200 km)~3 MM$ mais pour une distance de presque 800 km (entre Buenos Aires & Cordoba), ils ont refusé et ils ont opté pour le même budget pour un programme de 18 000 km de renouvellement de voie pour transformer les anciennes voies à 30 km/h à des voies à 120 km/h.
    http://www.calpa-paris.org/spip.php?article375

    A mon humble avis le 200 ou 250 Km/h est largement suffisant et justement se sont les vitesses inférieurs à 300 km qui permettent d’exploiter sur les mêmes lignes nouvelles avec simple mise à niveau les fameux trains pendulaires idéalement adéquats pour les zones montagneuses et les fortes courbures
    http://fr.wikipedia.org/wiki/Train_%C3%A0_grande_vitesse_pendulaire

    Il y a aussi un autre souci: au delà de 250 Km/h l’infrastructure soufre beaucoup plus aussi bien en roulant qu’au freinage et dure donc moins de temps.

    Bref 220 ou 250 Km/h est le double de la vitesse en voiture sur autoroute en plus du gains de temps à l’entrée des villes on obtient un temps 2,5 ou 3 fois plus court en prenant le Train pendulaire 250 Km/h au lieu de l’autoroute c’est largement suffisant, et on a l’avantage de départ cente ville vers centre ville ce qui est mieux que l’avion.

  20. l’ONCF promets un taux de rentabilité deux fois et demi la rentabilité des TGV français! elle a raison d’y croire, Maroc telecom n’est elle pas la filiale la plus rentable de Vivendi? Maroc Telecom assure 1/4 des bénéfices du groupe qui possède SFR, Canal+ etc…. la rentabilité ne sera pas assuré seulement par les utilisateurs car le projet consiste à la réalisation d’une ligne triple dont une sera consacré au transport de fret. N’oubliez pas que la SNCF paie l’usage des voies à RFF ce que l’ONCF ne fera pas puisqu’elle sera propriétaire du réseaux, les entreprises en France paient beaucoup plus de taxe qu’au Maroc.
    En tout cas c’est un projet qui créera des emplois, améliorera le transport ferroviaire au Maroc et nous permettra d’acquérir une technologie nouvelle et pourquoi pas à notre tour l’exporter vers d’autres pays.
    Sinon on ne fait rien et on voyage en Car ou à dos d’âne c’est plus économique

  21. Le TGV au Maroc (sans appel d’offres), entre dans le cadre de la colonisation par proxy du maroc par la france (Regarder: Economic Hitman de John Perkins).
    Un Metro à Casa aurait une plus grande priorité (projet repoussé depuis 1970), de plus, nul Appel d’offre démontre la colonisation directe.
    Exemples de la Colonisation francaise:
    Veolia, Lydec (Suez Environement), Maroc Telecom (Vivendi), TGV, Tramwails Alstom (aussi sans Appel d’offres) etc.

  22. FACT: The actual cost of TGV is 33 Billion MAD and not 20 billions
    The equivalent of 21171KM of roads in rural areas in Atlas and Rif mountainous and treacherous terrains if we calculate a cost of 1.5 million MAD/KM more or less
    The cost of 33000 fully equipped schools with labs and cafeterias and all
    Among many others

    We are bailing out an already corrupt French corp (Alsthom) with French money which we will have to pay back with colossal interests …

    I call bullshit!

  23. STOP TGV IMMEDIATTAMENTTE . LA METTA DI MAROCCENI CE LIAMO TIPIRCOLOZ . HASBENA ALLAH WANE3MALWAKIL .

  24. ASSALAMO 3ALAYKOM RAH NAS MALA9YACH MNEN DOUZ GHER KARWILA BACH YACHREW LAWAZEM DARORIA ZIT OU SOKAR OU NTA BAGHE DIR TGV BACH TAWSAL DAGHYA FAKAR LAMRA 7AMLA OU BAGHYA MASKINA GHER TAWSAL LOPITAL OU MALA9YACH L7AMRE MNEN DOUZ RAH 3AYB BAZAF HADCHE BARAKA FAKRO CHWIYA FALLAH ATTENSIONE ATTENSIONE ATTENSIONE INNA ALLAH YOMHEL WALA YOHMEL

  25. Je suis Algérienne et je félicite le Maroc pour ce projet, l’Algérie a entamé ce projet et je suis fière de ce qui se passe dans les deux pays. L’Algérie a fait une autoroute est-ouest qui est très belle et enfin on arrive à circuler d’est à l’ouest aisément, je suis fière de mon pays qui avance il est en train de faire pas mal de projet, je souhaite la même chose au Maroc et au peuple marocain

  26. Pensez svp aussi au bien être de la population qui réside pas loin des rails; vue l’état des trains et des rails et vue l’incivilité des conducteurs des trains, tapage nocturnes, decibels pathologiques, grands bruits qui nous empêche de dormir, toute cette population est de plus en plus sujette maintenant à conduire des manifestation contre l’ONCF, on vit presque un harcélement social particulièrement sur le trançon mansouria-Mohammedia
    SVP faite preuve de tolérence et épargnez nous ces bruits, il y’ a plein de solutions à envisager, la première un ralentissement sur ce trançon ne fera pas déglinguer les bénéfices et les nouvelles voies ne doivent pas etre du coté des habitants
    A bon entendeur

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *