Business Applications : Client Relationship Management (CRM)

Après l’article précédent sur les moteurs workflow, je souhaiterais vous parler aujourd’hui des logiciels de CRM libres.

La notion de Client Relationship Management (CRM, ou Gestion de Relation Clientèle), est un concept apparu avec le marketing relationnel, qui est n’est pas uniquement basé sur une relation commerciale d’une seule transaction. Il repose plutôt sur une relation sur le long terme, et sur une connaissance plus approfondie des clients et de leur historique des transactions. Ceci permet d’avoir une relation plus personnalisée avec les clients. D’où la nécessité d’avoir un logiciel de CRM.

L’offre en logiciels libres de CRM est très étoffée. Elle est satisfaite par des modules intégrés dans des ERP ou bien par des logiciels “autonomes”. L’offre s’est considérablement enrichie, avec des logiciels qui reposent sur des sociétés offrant du support et de l’assistance, ou bien uniquement communautaire, avec des passionnés qui consacrent une bonne partie de leur temps à améliorer le logiciel, ou à ajouter de nouvelles fonctionnalités. Une liste assez riche mais évidemment pas exhaustive.

  • SugarCRM : Le plus connu des logiciels de CRM peut tourner sur une architecture LAMP (Linux, Apache, MySQL, PHP), bien que l’ont puisse également le lancer sur Windows, ou en utilisant une base de données Oracle. Ses principaux modules incluent la gestion de la force de vente (ou Sales Force Automation), les campagnes marketing, la relation clientèle… Il existe en 3 versions (dont 2 payantes), et également en Software as a Service (Saas).
  • OpenERP : Anciennement TinyERP, est un ERP qui inclut un module CRM. Il peut s’installer sur un environnement Linux, Windows ou MacOS. Son offre est très riche, mais moins complète que celle d’autres concurrents, mais son installation est relativement simple.
  • Compiere : Basé sur une architecture JEE, cet ERP comprend un module de CRM très riche. Après avoir été longtemps critiqué pour sa dépendance de la base de données Oracle, il est maintenant compatible avec un grand nombre des SGBD libres (MySQL, PostgreSQL…). Le principal atout de Compiere, est que son paramétrage peut être évolutif, suivant ainsi le développement du business, contrairement à d’autres ERP plutôt rigides.
  • Adempiere : Après des divergences avec certains développeurs de Compiere, une équipe a décidé de suivre son propre chemin et de créer Adempiere qui a également une architecture JEE, mais ne fonctionne actuellement qu’avec Oracle et PostgreSQL.
  • OpenCRX : Application de CRM sous JEE qui a pour originalité d’être sous licence BSD, ce qui n’oblige pas à partager vos modifications avec la communauté.
  • Opentaps : ERP intégrant un CRM assez complet proposant la gestion des points de vente, gestion collaborative de la force de vente, ainsi que la gestion de boutique en ligne. Il peut tourner sur des serveurs Linux ou Windows.
  • SplendidCRM : La première particularité frappante de ce CRM, est le fait qu’il est sous environnement .NET, fait assez singulier pour un projet libre. Il supporte un grand nombre de bases de données propriétaires comme Oracle, SQL Server, IBM DB2, mais également MySQL.
  • vTiger : Projet communautaire de développement de CRM, vTiger tourne sous LAMP, avec une installation assez facile, et une communauté assez forte pour assurer le support et le développement de fonctions supplémentaires.
  • Dolibarr : Un CRM très utile si on a une petite structure (TPE, Association…), car facile à installer et à paramétrer.

Le choix est donc assez large pour couvrir tous les besoins, et sur un grand nombre d’architectures. Qui a dit que le libre ne toucherait jamais des applications “professionnelles”?

Leave a Reply

Your email address will not be published.