Comparatif des forfaits et abonnements GSM de Maroc Telecom, Méditel et Inwi

Les 3 opérateurs marocains de téléphonie mobile ont récemment remodelé leurs offres de forfaits et abonnements post-payés, ce qui semble être une conséquence directe de la baisse des tarifs d’interconnexion décidée par l’ANRT.

Incluant plus de gratuités qu’auparavant, ces offres visent à convertir un maximum d’abonnés prépayé vers du postpayé. L’objectif final est de maximiser l’ARPU (Average revenue per user, ou revenu moyen par utilisateur) des opérateurs, qui est aujourd’hui de l’ordre de 91 Dh pour Maroc Telecom et 43 Dh pour Méditel (celui d’Inwi n’est pas encore connu).

Ci-dessous un tableau comparatif de 3 offres représentatives de l’entrée de gamme, moyen de gamme, et du haut de gamme des forfaits post-payés de Maroc Telecom, Méditel et Inwi.

Une première analyse du tableau fait ressortir une grande similitude entres les offres. Les trois opérateurs ont plus ou moins aligné leurs offres, et il n’existe plus de grandes disparités sur le marché.

Mais il semble tout de même que Méditel sort gagnant de ce comparatif. Malgré des prix un petit peu plus élevés que ses deux concurrents (pas plus de 20 Dh à chaque fois), il propose pour tous ses forfaits une durée équivalente après épuisement, utilisable  les soirs, weekend et jours feriés vers tous les opérateurs nationaux et vers les fixes de France, d’Espagne, d’Italie, de Belgique, de Royaume Uni, d’Allemagne, des Etats Unis et du Canada.

L’offre de Maroc Telecom est assez proche, mais impose quelques limitations. Les minutes offertes après épuisement du forfait ne sont pas aussi généreuses que celles de Méditel, la durée de communication vers le numéro illimité est en fait limitée à 30h par mois, et le débit est baissé à 128 Kb/s une fois le seuil de 4 Go de téléchargements est dépassé.

Quant à Inwi, l’offre peut sembler à priori très intéressante, si ce n’est le nombre assez faible des abonnés Inwi. L’opérateur semble beaucoup miser sur l’effet réseau en offrant des communications illimitées vers les numéros Inwi, mais sera pour le moment limité par sa faible pénétration du marché (10% selon les derniers chiffres de l’ANRT – Septembre 2010). L’opérateur souffre également de sa couverture réseau plus faible que celle de ses concurrents, mais qui sera amenée à s’améliorer durant les prochains mois. Cependant, on peut facilement imaginer des familles entières s’équiper en cartes SIM Inwi, et bénéficier de communications gratuites entre tous ses membres.

L’autre bonne nouvelle de ces offres, c’est que tous les opérateurs offrent une connexion Internet à leurs abonnés post-payés. Ce qui ne pourra que favoriser la pénétration d’Internet mobile sur le marché, et développer de nouveaux usages du téléphone mobile. En attendant l’apparition d’applications mobiles spécifiques au marché marocain…

Le défi des opérateurs d’augmenter leur ARPU tout en offrant plus de temps de communication à leurs abonnés semble bien parti. Espérons qu’ils continueront à innover en incluant de nouveaux services dans leurs offres à des prix encore plus compétitifs!

Plus de détails sur les offres post-payés :

9 thoughts on “Comparatif des forfaits et abonnements GSM de Maroc Telecom, Méditel et Inwi

  1. salut.
    Je ne suis pas d’accord avec votre analyse, j’avais fait un comparatif des tarifs sur un forum, et vous apporte quelques précisions:
    1. le débit proposé par inwi est du EDGE 384 kbs (maximun théorique)

    2. vous avez oublié de parler de la plus grande nouveauté, la tarification a la seconde proposée par INWI! pour 30 dh de plus, vous avez un prix de la minute égale a celui de meditel, mais avec une tarification a la seconde! Permettez moi d’expliquer pourquoi c’est trés important, étant moi même ancien client meditel, j’avais un forfait de 6h30; et a la fin de chaque mois, après avoir épuisé mon forfait, je me retrouvais avec le compteur d’appel qui indique 5h(au mieux!) de vraiment parlé!, la faute a quoi? justement a l’absence de tarification a la seconde; aux maudits paliers et a la maudite minute indivisible! donc en réalité vous payer pour une durée moindre que celle que l’on vous promet. avec inwi, vous aurez droit a parlez pleinement vos 6h30.

    3. Oui INWI mise sur l’effet réseau, mais franchement, c’est le seul a proposer la gratuité dés le début du forfait! avec IAM et meditel, vous etes obligé de tout consommer pour pouvoir accéder a ce “privilège”, c’est des trucs tout simple qui vous pousse a dépasser votre forfait..

    4. le plafonnement chez inwi coute 20 dh, moins que meditel(30dh) et moins que iam (23dh)

    Pour moi, aucun doute, l’offre de INWI est la grande gagnante. C’est les details qui n’ont pas été pris en considération sur votre billet qui changent tout.

  2. @Mr Olympia :
    Vous avez peut etre raison sur certains points. C’est une autre manière de voir les choses.
    La tarification à la seconde est une option payante, et donc moins intéressante pour le client. Ca aurait été beaucoup plus intéressant de l’inclure dans le forfait. Et oui, j’aurais du la mentionner sur le billet.
    La gratuité d’Inwi aurait été intéressante si la marque détenait une large part de marché. Or, comme mentionné, or avec un taux de pénétration de 6%, ce n’est pas du tout le cas. Et beaucoup l’utilisent comme puce secondaire pour parler moins cher, ou “tester” si une boite vocale est activée ou non.
    Dernier point que je n’ai pas mentionné : La qualité du réseau. Elle est difficile à mesurer, et seul le régulateur effectue des tests pour s’en assurer. Et d’après les retours des utilisateurs, la qualité du réseau est loin d’etre bonne : coupures, difficulté d’établir la communication… Y a pas pire pour le consommateur… Et j’en ai pas parlé, parce que je n’ai aucun document crédible qui en parle. Je ne peux pas m’avancer sans preuves tangibles.
    Après libre à chacun de juger l’offre qui correspond le plus à ses besoins.
    Et merci beaucoup pour ton commentaire constructif!

  3. Thanks Omar for this post. i’ve always wanted to share something This useful for our people, Never had time! 🙂 really!
    Special thanks to all participants for their valuable feedbacks as they also bring some interesting pieces.
    keep up the good work!
    I think moroccan consumer need to be aware of his power, and have a kind of rating for products, services even mo9ata3a, eljama3a and so on… the gov will think 10 times before doing something. At the same time consumer need to be responsible as this power (if only they know) could be dangerous on the economy.

  4. très intéressant l’article! y’a t-il des avis des clients des 3 opérateurs? ce serait important des les mentionner dans l’article !

  5. Merci pour ces comparateurs de prix.
    Aujourd’hui j’ai parlé à une opératrice de Meditel qui prétendait que leurs tarifs sont les meilleurs. Et heureusement que j’ai eu cette page à porté de main.
    Le plus énervant chez meditel, c’est de leurs SAV incompétent et leurs manière très louche de dealer avec leurs clients.
    (exemple: si vous voulez résilier votre abonnement ils ne vous donneront pas facilement leurs numéro de fax pour leur envoyer la lettre de résiliation et continuerons à vous faire payer l’abonnement), en plus du fait que les appels sont parfois bloqué pendant une période indéterminé, les gens qui ont meditel ne pourrons pas passer d’appel, bloquega total du réseau, (bien sur je ne parle pas du surbooking des lignes dans des périodes de fête, phénomène générale )

  6. Bonsoir,

    Je viens de tomber sur ce billet fort intéressant, mais, qui a besoin d’être mis à jour pour pas mal de raisons:

    Primo: Maroc Telecom ont mis leur offre d’abonnement à jour, la fameuse “gratuité” est désormais incluse dans le forfait, ce qui fait que l’entrée de gamme à 180 DH (plus les 22 DH de plafonnement) on a 5 heures d’appels… alors que chez Meditel c’est toujours 2h30 + 2h30 (si je ne dis pas de bêtises)… cependant, les offres de terminaux n’est pas au niveau de meditel qui sont les meilleurs parmi les 3 opérateurs….

    Secundo: L’offre Universal Music ou Arryadi (c’est presque la même) avec 2 heures de communications + 300 SMS/MMS qui est pas mal pour ceux qui se servent des textos plus que de la voix.

    Cordialement

  7. Comparaison très intéressante, depuis 2010, j’imagine que beaucoup de choses ont changé. Est ce que vous avez réalisé une études comparative à la lumière des informations actuels.
    Merci pour votre aide!

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *