Erraji libre!

Le blogueur Mohammed Erraji a été acquité par la cour d’appel d’Agadir. Encore une affaire qui finit bien, mais qui montre à quel point notre justice est malade. Quelle mouche a piqué le juge de première instance, pour inculper Erraji en 4 minutes et sans avocat? Ceci mériterait à mon avis des sanctions exemplaires de la part du Conseil Supérieur de la Magistrature. Malheureusement, il existe des milliers de Erraji dans les prisons marocaines, qui n’ont pas trouvé de soutien médiatique à leur cause. Et il ne faudra pas après s’étonner que le Maroc soit classé 128ème dans le classement Doing Business de la Banque Mondiale, loin derrière l’Arménie, la Papouasie Nouvelle Guinée, l’Albanie ou le Yemen!

Leave a Reply

Your email address will not be published.