Et si l’argent du foot allait à la recherche scientifique?

Football Maroc

Ceux qui me connaissent bien, savent à quel point je suis allergique et ignorant dans le domaine du foot. Un exemple simple pour l’illustrer. Il y a quelques semaines, des amis discutaient devant moi du transfert d’un certain Ronaldo. J’étais un petit peu étonné, car le Ronaldo que je connais était devenu quelque peu âgé, après avoir remporté les Coupes du Monde en 1994 et 2002 et avoir perdu celle de 1998. Sauf que j’apprenais, à ma grande stupeur, qu’il existait un homonyme qui était plutôt de nationalité portugaise et que tous les clubs rêvaient d’avoir dans leurs rangs. C’est vous dire que je suis vraiment un cas désespéré dans ce domaine…

Mais quand j’ai entendu qu’un fonds spécial (encore un…), doté de 250 millions de DH, allait être créé pour soutenir le foot au Maroc, je me suis posé beaucoup de questions, et je me suis intéressé de près au sujet.

J’ai appris entre autres, que le sélectionneur national, M. Roger Lemerre, gagnait 37500 Euros par mois (en devises bien sûr), et que pour rompre le contrat prématurément, la Fédération devrait verser 20 millions de DH d’indemnités.

J’apprends par même occasion que les stades en construction à Tanger et Marrakech vont coûter respectivement 850 millions et 1 milliard de DH au contribuable. Au total, une enveloppe budgétaire de 4,6 milliards de DH a été allouée à la construction de nouveaux stades au Maroc.

Dans un pays, où 15% de la population vit en dessous du seuil de pauvreté, où 40% de la population est analphabète, et où le taux de chômage est de 10% (officiellement, mais tout le monde sais qu’il est beaucoup plus élevé…), cet argent ne pouvait-il pas servir à autre chose?

La MAP nous apprend que le football au Maroc est “un facteur de cohésion sociale, de convivialité et d’unité autour des valeurs marocaines”. Au point d’y consacrer des milliards de DH, pour les résultats que l’on connait? N’y a-t-il pas d’autres domaines ou valeurs qui réunissent les marocains?

Les pays qui planifient leur avenir à long terme, pensent plutôt à investir dans la recherche scientifique, dans l’éducation de leurs enfants… Le sport est très important dans le développement des sociétés, c’est indéniable. Mais au point d’y consacrer des sommes aussi conséquentes, dans un pays qui en a besoin ailleurs, et où on des gens meurent encore de froid?

Le financement du sport devrait plutôt se faire à un niveau beaucoup plus bas : construire des équipements sportifs de proximité, encourager la pratique du sport pour toutes les tranches d’âges, promouvoir le sport universitaire (autre que les courses à pied et le foot!). Laissons les clubs se financer par du sponsoring (ils se débrouillent bien, non?).

Quand je lis qu’en 2009, 69 millions de DH ont été consacrés à l’investissement dans la recherche scientifique, et que d’un autre coté, 250 millions de DH sont consacrés au foot, je suis pronfondément choqué. Et pas du tout rassuré pour l’avenir de mon pays.

10 thoughts on “Et si l’argent du foot allait à la recherche scientifique?

  1. J’avais dit la même chose à propos des festivals qui pullulent comme des champignons et on m’a taxé de populisme.. Populisme ou pas, n’empêche qu’il y a des priorités plus urgentes que de jouer au foot ou de faire la fête jusqu’au petit matin

  2. Bonjour
    J’ai lu votre billet avec beaucoup d’intérêt, mais ce qui me frappe ce n’est pas le fait que tu sois marocain et allergique à l’opium du peuple (avoue que tu es pris pour un MARSIEN dans un milieu macho non?!), mais que tu penses vraiment que quelconque instance gouvernementale ici bas au plubopaysdumonde, puisse avoir la pondération de planifier des visions au long terme. Le seul souci que nous avons, nous les marocains et qui nous différencie de tous les peuples du monde, c’est celui d’epater la gallerie, encore fusse notre action febrile, puerile et surtout dénuée de toute valeur ajoutée…C’est comme coco qui s’en fout de dépenser des sommes astonomiques pour eclater les siens, avec une mention spéciale, qui est notre maestria a transformer notre betise en concept… Le foot est un vecteur de developpement, ainsi que le sport en général, c’est plausible certes, mais d’en faire une priorité telle que la MAP puisse écrire que c’est un facteur de cohésion sociale et que ça aide à presever nos valeurs… ça mon pote ça s’appelle simplement le3ker 3la lekhnouna.. Populiste oui mais c’est vrai!!!

  3. Enfin un blogueur qui aborde un sujet vraiment tabou !

    Pour la question, je réponds oui. Je le dis sans populisme, il n’est pas nécessaire d’allouer de telle somme faramineuse, et une telle importance médiatique, à un sport, qui finalement a été un gouffre financier et émotionnel (déception après déception) ! Alors qu’étudiants et chercheurs se débattent dans leurs difficultés financières, arrivent quand même à réaliser des exploits, et sont au final magistralement ignorés par un public désinteressé. Révoltant…

  4. Bonjour. Je suis bien de votre avis.
    Il faudra un jour stopper cette mafia internationale greffée sur le sponsoring des sports.
    Le sponsoring est une taxe prélevée sur presque tous les produits que nous achetons. Nous devrions avoir le droit de choisir.
    Recherche médicale, solutions à la malnutrition mondiale, les idées ne manqueront pas…
    ddd

  5. Malheureusement on comprend pas que l’avenir c’est le savoir et le développement humain c’est qu’a travers l’éducation et la recherche scientifique que les pays avancent et progresse.

  6. Enfin un article qui fait chaud au coeur !
    Heureusement que je ne suis pas le seul à penser cela .

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *